Koninklijk Reeskink N.V. finalise la preprise de Pon Material Handling Europe

La finalisation de la reprise de Pon Material Handling Europe (PMH-E) par Reesink a eu lieu aujourd’hui. La reprise avait été annoncée le 14 juin 2013.
La finalisation de la reprise de Pon Material Handling Europe (PMH-E) par Reesink a eu lieu aujourd’hui. La reprise avait été annoncée le 14 juin 2013.

Points essentiels de la reprise :
  • Suite à la reprise, Reesink devient d’un coup un acteur majeur européen dans le domaine de l’équipement
  • Augmentation de la présence internationale
  • Avantages synergétiques avec les activités existantes
  • Contribution au rendement par action

Outre PMH-E (à partir d’aujourd’hui Reesink Material Handling Equipment), les entreprises suivantes sont aussi concernées par la reprise : Motrac Intern Transport B.V., Motrac Handling & Cleaning NV/SA et Pelzer Fördertechnik GmbH. Ces entreprises sont distributrices de Linde Material Handling aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. Des auto-laveuses de Tennant sont aussi distribuées en Belgique. De plus, Motrac Hydrauliek B.V. et Motrac Hydraulik GmbH font aussi partie de la transaction. Ces entreprises sont spécialisées dans les composants et systèmes hydrauliques de Linde Hydraulics et Bucher; une technique fréquemment utilisée dans les machines du secteur agricole et du terrassement.

Par cette reprise, Reesink voit son chiffre d’affaires passer à plus de € 400 millions d’euros et ses effectifs à environ 1 000 employés. La reprise se situe dans le prolongement du modèle d’entreprise de Reesink, qui fait une place centrale à la vente d’un équipement de haute qualité et au service après-vente. Les entreprises reprises génèrent des opportunités synergétiques, qui, selon toute attente, pourront être exploitées dans un avenir proche. Celles-ci se situent dans le domaine des ventes croisées et des activités de location sans conducteur (cross-renting) et de l’offre de diverses solutions de financement (en coopération avec des sociétés de financement).

Gerrit van der Scheer (CEO Koninklijke Reesink) :« Cette reprise est une étape gigantesque dans nos efforts visant à devenir un distributeur majeur de gamme complète dans le domaine de l’équipement. Nous renforçons aussi d’un coup notre position au niveau international. Les cultures et stratégies communes offrent une base solide pour exploiter au maximum les possibilités de synergie qui se présentent et poursuivre notre croissance. Cette culture est pragmatique et a les deux pieds sur terre. Dans les deux organisations, tout tourne autour du numéro de série et de tout ce qui y est lié, du service après-vente à la location et au financement. »